Au sein des Ateliers d’écriture dirigés par Chantal TRAN,
Charles GROSSE a saisi sur le vif l’humain en train d’écrire et raconte sa posture, ses mouvements, ses émerveillements, son attention et son écoute.
Tout ce que chacun ignore de lui quand il écrit.